Présentation de Ecouter le monde, un projet de création sonore porté par un réseau international d’acteurs culturels qui a pour objectif d’inventer une plateforme numérique innovante afin de faire découvrir la diversité et la richesse des villes du monde par le son. A travers cette expérience sensorielle inédite, il s’agit de développer et d’explorer les pratiques et les sens de l’écoute.

En effet, nous sommes habitués à regarder le monde, moins à l’écouter. Et pourtant, les harangues des vendeurs d’un marché dakarois, les cris des enfants dans un square parisien, les chants de la pagode de Rangoun, les klaxons et les musiques de rue à Delhi, minuit sonné par les cloches de la place Saint-Marc à Venise ou encore l’ambiance de la place du jeu de balles à Bruxelles racontent notre quotidien, avec une puissance évocatrice peut-être plus forte encore que les images.

Ecouter le monde prévoit  la création d’une plateforme numérique qui sera composée d’une sonothèque  (les enregistrements de la vie quotidienne des villes) accompagnée de protocoles de collaboration en ligne à l’usage des partenaires et futurs collaborateurs désirants participer au projet ; et d’un outil participatif : les «cartes postales sonores» (des créations qui invitent le public à participer à la découverte des richesses et diversités des cultures des villes du monde).

Le projet associe plusieurs acteurs : Radio France Internationale à Paris, le conservatoire «Benedetto Marcello» de Venise, l’organisation «Bruxelles Nous Appartient – Brussel Behoort Ons Toe» et l’école de journalisme et nouveaux médias E-Jicom de Dakar.

Il fait également appel à des compositeurs, journalistes, auteurs radio, ingénieurs du son, mais aussi aux habitants, artistes numériques, musicologues, chercheurs, scientifiques et jeunes artistes visuels. Ecouter le Monde repose ainsi sur l’interdisciplinarité de ses acteurs et représente une sorte de laboratoire artistique pour l’échange des compétences et cultures.

ecouter-le-monde            eu_flag-2015

Share