La Toile filante par Olivier Lecomte

Analyse de film organisée par le Centre culturel Delvaux .

Une séance spéciale Semaine de Son, hors cycle, consacrée à des analyses de bandes sonores audacieuses ou décalées de films du patrimoine de l’histoire du cinéma. Une manière de permettre une écoute active ! En 1927, Le chanteur de jazz signe l’arrêt de mort du langage universel du muet. Avec de nombreuses réticences de la part de cinéastes majeurs comme Charlie Chaplin qui continuera jusqu’aux Temps modernes à refuser ce qu’il considère comme une hérésie. Et pourtant, le son apporte une dimension nouvelle à l’art du film quand il est traité par des réalisateurs inventifs comme Fritz Lang, Alfred Hitchcock, Federico Fellini, Jacques Tati, Paul Thomas Anderson, Dominique Abel et Fiona Gordon.…

 Licencié en philosophie, critique pendant vingt ans à (Télé)Moustique, Olivier Lecomte a collaboré à de nombreuses publications et émission. Il a assuré des cours d’esthétique du cinéma . Ayant fondé le cours d’analyse de films La Toile filante, il donne actuellement une série de formations et anime régulièrement des rencontres publiques avec des cinéastes.

 

Share