L’appel « Empreinte » vise le soutien aux formes émergentes et expérimentales de création radiophonique, au renouvellement des formes et des genres. Il s’adresse à tou.te.s les auteur.e.s et réalisateurs.trices résidant en Belgique.

Programme de la séance d’écoute : en présence des réalisateurs-trices.

« Peur – répondre »  (18min)
de David Stampfli et Marc Matter
Commentaires d’internet amenés à parler

 » Cartophonie – Le Sacrifice de Franck (Sinatra) Symphonie en 6 mouvements d’un Ancien Monde «  de Catherine Bouckenaere, Laure Gatelier et Julien Bibard

« Avec le vent » de Jeanne Debarsy (14min30)
Tout d’abord, il y a le souffle, celui qui rassure…
Ensuite arrive le son, celui qui raconte…
Virginia, Aram et Vardan soufflent leurs émotions et de ce souffle nous parviennent leurs histoires. L’histoire de l’exil, des souvenirs d’Arménie, un jour où le vent s’est levé et où il a fallu tout quitter.

« Jetuvounou » de Joachim Soudan (14min19)
Les mots qu’on dit, ces sons si beaux qui sont des mots, ces sons-là font de nous des gens. Mais quand l’un de nous dit ce mot si fou : « je », qui dit : « tu » ?, qui dit : « vous », qui dit : « nous » ? Dans ces sons-là, tout se joue.

« Trait pour trait » de Joachim Glaude (16min30)
Ni totalement fiction, ni exclusivement documentaire, ce portrait explore une zone de circulation où modèle et portraitiste se rencontrent. Comme un jeu de cligne-musette où les rôles de celui qui compte et de celui qui se cache seraient rendus poreux. Enregistrées lors de cinq tombées de nuit consécutives dans l’intimité du salon, les paroles de Nadia invitent l’auditeur à une partie de colin-maillard ; yeux bandés et bras tendus, libre de deviner les contours d’un visage qui prend inlassablement la tangente.

L’objectif d’Empreinte est de soutenir des dispositifs de tournage originaux ainsi que des recherches d’écriture radio nouvelles. L’appel soutient principalement des formes de radio art, paysage sonore, poésie sonore, portrait, carte postale sonore.
 Si les essais et esquisses sont les bienvenus, les auteur.e.s-réalisateurs.trices soutenu.e.s doivent aboutir dans les 6 mois à un objet radiophonique de 20 minutes maximum.

 

Production ACSR

Share