Quatre créations radiophoniques belges ont été sélectionnées en 2017 pour le prestigieux Prix Europa de Berlin. Écoutez ces créations, en présence des auteurs, au RITCS, en suivant la version originale NL ou FR, avec la  traduction anglaise.

Programme :

~ 1. De la carte – Lise Bonduelle – (NL) avec retranscription (ENG)

Si vous voulez disparaître, vous devez penser à beaucoup de choses.
Parce que beaucoup de choses peuvent vous trahir.
Vous devez littéralement tout prendre en compte.

Nos cartes bancaires révèlent où nous étions en dernier lieu, nos appels indiquent l’endroit où nous sommes, les fournisseurs savent qui nous avons appelé, quand et pour combien de temps. Peut-on encore s’échapper? Dans ‘De la carte’, Lise Bonduelle décide de disparaître pour de vrai.

Pouvez-vous disparaître du radar sans laisser de traces? Cela semble être une fantaisie à une époque où nous sommes suivis et observés plus que jamais. Nos cartes bancaires révèlent où nous étions en dernier lieu, nos appels indiquent l’endroit où nous sommes, les fournisseurs savent qui nous avons appelé, quand et pour combien de temps. Tous les jours nous laissons des traces… Des traces qui montrent où nous sommes et ce que nous faisons.

Peut-on encore s’échapper? Dans ‘De la carte’, Lise Bonduelle décide de disparaître pour de vrai.

~ 2. Printemps – Kenneth Berth – (NL) avec retranscription (ENG)

Lente (Printemps) est une série de documentaires audio qui suit trois jardiniers différents au cours des trois mois du printemps. «Mars» se concentre sur le jardinier Tom, en “Avril” on rencontre Frédérique et «Mai» donne la parole à Bram.

Jardinier Tom: “Tous les jours je vais chez d’autres personnes tous. tous les jours je vis des choses différentes. Les gens me racontent parfois leurs histoires privées et ce qui se passe dans leur vie. C’est incroyable. J’écoute parfois les clients. J’y suis habitué et ça ne me dérange pas non plus. « 

Lente (Printemps) se concentre sur trois jardiniers différents et sur les personnes pour lesquelles ils travaillent pendant les trois mois du printemps. Lente a trois chapitres, mars, avril et mai. Ce documentaire se penche sur deux personnes différentes qui se rencontrent dans leur jardin. Lente écoute le lien entre les gens et les plantes, et la vulnérabilité des deux. Chaque jardin raconte quelque chose sur la personne qui y vit et les choses que lui ou elle a vécues.

~ 3. La première fois que je suis devenu fou(le) – Jeanne Debarsy & Maël G. Lagadec – (FR) avec retranscription (ENG)

Je pénétrais dans un champs de conscience qui m’étais jusqu’alors interdit ou caché et je n’y reconnaissais rien. J’ai eu l’impression vertigineuse d’accéder à un nouvel étage de mon être. Je ne savais pas si j’étais mort ou si je venais de naître. Tout y était inouï̈ et incertain. Je ne pouvais plus interpréter ce que je ressentais. J’avais un nouvel univers à déchiffrer dont chaque signe était un miroir de ma perplexité́.

Je me suis dit, ou plutôt cela s’est dit à travers moi : Ma folie est le dernier rempart entre moi et une liberté totale. Qui cédera le premier ? Le rempart ? Moi ? Ou la Liberté ?”

La technique binaurale est la technique de spatialisation sonore la plus proche de l’écoute naturelle. L’image sonore perçue, à l’image de la réalité, est alors comprise par le cerveau comme étant en trois dimensions et provoque ainsi un rendu de la réalité sonore fidèle. Ce procédé utilisant des enregistrements stéréophoniques permet une immersion à 360° dans une univers sonore.

~ 4. Almanak – De Zieke Steur – Wederik De Backer – (NL) avec retranscription (ENG)
Vainqueur du Grand Prix de la fiction radiophonique !

Tout change, hein.
Le T-Klub, c’est fini.
Le Meibloem, c’est fini.
Et le reste, c’est fini aussi.

La Salle De Meibloem dans le quartier du Brugse Poort à Gand. Pendant plus de cent ans, ce fut un endroit spécial pour les habitants de ce quartier populaire de Gand. Au fil des ans, De Meibloem fut une salle de fête socialiste, un club de jeunes et un cinéma, où les enfants des travailleurs pauvres pouvaient se détendre. Même lorsque De Meibloem tomba en déclin, l’endroit resta important pour les riverains. L’un d’eux se souvient comment il a rencontré son grand amour au premier étage du cinéma Rio; un autre ne se souvenait plus de rien après une soirée arrosée au café des jeunes, le T-Klub.

L’année dernière, De Meibloem est rouvert en tant que maison socioculturelle, où une nouvelle génération de Gantois du Brugse Poort peut passer du temps. Pour que les vieux souvenirs puissent revivre dans cette nouvelle histoire, le créateur radio Wederik De Backer s’est plongé dans le quartier et dans les archives. Il a parlé avec tous ceux qui ont passé une partie de leur vie au Brugse Poort et en ont gardé un souvenir particulier.

Avec ces anecdotes il a créé ‘Almanak’, un jeu d’écoute sur De Meibloem et son rôle dans la vie des Gantois du Brugse Poort. La production entière a été faite dans et autour du Brugse Poort. Wederik a fait appel à des acteurs gantois, dont certains étaient eux-mêmes passés derrière le bar du T-Klub. Il construisit un studio d’enregistrement au dernier étage du De Meibloem.

‘Almanak’ est un croisement entre réalité et fiction, raconté par des habitants du quartier, joué par des acteurs. Une histoire orale un peu décalée. Au premier étage du Cinéma Rio: le T-Klub et l’hymne du combat socialiste, L’Internationale. Une pièce radiophonique gantoise, en dialecte gantois, avec des acteurs gantois, sur le plus beau quartier de Gand.

Almanak a été écouté pour la première fois au même premier étage du Cinéma Rio, dans les mêmes sièges, et a été simultanément diffusé en FM, de sorte que tout le monde au Brugse Poort puisse l’entendre.

RITCS

Le RITCS (Royal Institute for Theater, Cinema and Sound) est l’école néerlandophone des médias et du théâtre de Bruxelles. La formation radio du RITCS est une formation artistique qui croit à la polyvalence du médium. Pendant la formation, les étudiants découvrent les possibilités de ce médium fascinant et y trouvent leur propre style et leur propre voix.

Share